Une école chargée d’histoire

L’histoire de l’école Sainte-Geneviève commence dès 1924.
Les religieuses chargées de l’éducation d’orphelines leur font la classe dans un simple bâtiment de bois.
En 1940, les bombardements endommagent sérieusement les locaux.
Au retour de l’exode, bien des réparations s’imposent.
Le 3 janvier 1941, en la fête de Sainte Geneviève, une école de filles est ouverte officiellement.
En 1950, en plus des cours « classiques », s’ouvre une «école ménagère et familiale » et en 1953 un cours de sténographie (ces sections connaissent un réel succès mais sont néanmoins supprimées deux ans plus tard).
La même année, on voit l’inauguration de trois classes « en dur » et en 1959 celle du réfectoire.
En 1968, avec la construction du préau, des sanitaires et de deux classes maternelles, disparait le bâtiment de bois, dernier témoin des années de guerre.
En 1971, l’école devient mixte.
En 1974, une classe s’installe dans une salle près du dispensaire, au Pavillon Jean-Baptiste.
En 1976, une nouvelle classe est ouverte et une construction s’ensuit.
En 1993, deux nouvelles classes sont construites pour favoriser l’accueil de nouveaux élèves.
Il en est de même en 2001.

Un effectif en croissance régulière.
A son ouverture, l’école Sainte-Geneviève compte 8 pensionnaires et 5 externes, mais la rentrée scolaire d’octobre 1941 accueille déjà 36 élèves réunies en une seule classe, unique pièce chauffée du bâtiment de bois d’alors.
Février 1942 : 54 élèves, Pâques 1943 : 90 élèves, 1952 : 130 élèves, 1955 : 140 élèves.
De 1977 à juin 1993, l’école compte environ 200 enfants. A la rentrée de septembre 1993, 255 élèves. En 2000 environ 280 enfants.
Aujourd’hui, elle accueille près de 310 élèves sur 11 classes.

 


Nos partenaires


2013 Groupe Scolaire des Servites de Marie - Tous droits réservés